Comment répondre aux questions fréquemment posées en entrevue

Vous êtes à la recherche d’un emploi depuis quelques semaines. Vous avez rédigé une lettre de présentation personnalisée et avez ajusté votre CV spécifiquement en fonction du poste pour lequel vous avez postulé. Cette stratégie a porté fruit, car l’employeur a communiqué avec vous quelques jours plus tard pour vous convoquer en entrevue. L’étape suivante : la préparation pour l’entrevue d’embauche.

Afin de vous aider, voici nos astuces pour diriger votre préparation et pour répondre de la bonne façon aux questions fréquemment posées par les employeurs.

Avant tout, comprendre le rôle du recruteur

Lorsque vous réalisez une entrevue d’embauche, vous analysez sûrement les éléments autour de vous afin de déterminer si l’emploi et l’entreprise vous conviennent vraiment : ambiance, personnalité des recruteurs, style de bureaux, réponses des recruteurs à vos questions, etc.

Si vous êtes en mode analyse, il est important de ne pas oublier que vous serez évalué vous aussi. En d’autres mots, tout au long de l’entretien, le recruteur vous posera des questions qui l’aideront à faire des liens entre votre personnalité, vos compétences et ses besoins d’embauche. Ensuite, il se servira de vos réponses afin de définir votre profil qu’il présentera aux décideurs lors du processus de sélection finale. C’est pourquoi nous vous conseillons de moduler vos réponses en fonction des compétences clés de votre parcours professionnel, de donner des exemples concrets et de faire un lien entre votre parcours et les besoins identifiés par l’entreprise.

Maintenant, voici les 5 questions les plus fréquemment posées, ainsi que nos propositions de réponses :

Parlez-moi de vous!

Il ne s’agit pas d’une occasion pour présenter un monologue ou un mémoire sur votre cheminement de vie. Cette question sert plutôt à connaître les aspects de vous qu’un CV ne peut pas communiquer. Le recruteur cherche à comprendre votre personnalité dans le contexte du travail. Alors, nous vous invitons à parler des aspects qui vous ont poussé à choisir ce domaine. Vous pouvez également élaborer sur comment vos expériences antérieures vous ont amené à postuler chez cet employeur en particulier. Faites attention au temps que vous utilisez pour répondre à cette question. Afin de vous assurer de ne pas perdre l’attention de vos interlocuteurs, pratiquez-vous en condensant les éléments les plus pertinents.

Quelles sont vos plus grandes faiblesses?

En vous posant cette question, l’employeur cherche à identifier des obstacles que vous pourriez rencontrer dans le cadre de vos nouvelles fonctions. Peu importe les faiblesses que vous présenterez, n’oubliez pas d’ajouter des exemples. Ainsi, si vous êtes une personne qui a de la difficulté à établir vos propres limites et à dire non, l’employeur pourrait penser que vous risquez de vous sentir dépassé par votre charge de travail. C’est pourquoi il est important d’ajouter les stratégies que vous mettez en place pour remédier à cette faiblesse.

Pourquoi devrions-nous vous embaucher plus qu’un autre candidat?

Ne cédez pas à la tentation de dire que vous êtes la meilleure personne pour le poste. Vous n’avez pas rencontré les autres candidats et vous ne pouvez pas être à ce point certain que personne d’autre ne peut répondre au besoin de l’employeur. Concentrez plutôt votre réponse à renforcer les compétences que vous avez mentionnées tout au long de l’entrevue. Dans le cas où un recruteur aurait besoin de trancher entre plusieurs candidatures, ce sont les éléments qu’il aura pris en note à cette question qui pourront le guider dans sa réflexion.

Quel salaire vous conviendrait?

Voici une question où il est préférable de faire un travail de recherche au préalable, car il est difficile de déterminer les intentions de l’employeur. Pour préparer une réponse à cette question, nous vous conseillons de consulter des ressources en ligne (Neuvoo, Glassdoor, Institut de la statistique) et les membres de votre réseau. Ces recherches vous permettront de connaître les tendances salariales sur le marché. Dans le cas où l’information est disponible sur l’offre d’emploi, votre réponse devra tenir compte de vos compétences et de vos années d’expérience en lien avec le poste. N’oubliez pas que les années d’études comptent parmi les années d’expérience. Aussi, n’hésitez pas à bonifier vos critères salariaux même si vous commencez sur le marché du travail.

Quelle est votre principale qualité?

La meilleure façon de donner une bonne réponse est de se préparer. La veille de votre entrevue, pensez à trois ou quatre qualités que vous possédez et qui sont pertinentes pour le poste convoité et trouvez un exemple pour chacune d’elles. Bien entendu, il ne s’agit pas seulement d’énumérer les qualités que vous avez choisies de faire valoir, il est primordial d’appuyer vos dires par des exemples. Donc, si vous dites que vous êtes débrouillard, il faut démontrer concrètement que vous êtes effectivement une personne qui se débrouille bien. Ainsi, la réponse donnée sera complète et professionnelle.

La clé : la préparation!

Pour faire diminuer le stress et assurer une performance optimale en entrevue, la clé a toujours été et demeurera la préparation! Cette dernière vous permettra non seulement de démontrer votre professionnalisme et vos compétences au recruteur, mais une préparation optimale vous permettra aussi de poser des questions pertinentes qui vous permettront de déterminer si l’entreprise et le poste sont les bons pour vous.

Chez GIT, nous utilisons les simulations d’entrevues pour vous aider à vous préparer adéquatement et à décrocher le bon poste pour vous. Ces rendez-vous sont souvent gratuits, appelez-nous pour valider votre admissibilité.

 

Photo de l'auteure de l'article

Lisette Ofoumon
Conseillère en emploi