Star Wars et la recherche d’emploi : comment déjouer les robots qui tentent de bloquer votre candidature?

Nous vivons une époque particulière à tous les niveaux et en grande partie en raison du nouveau virus dont le nom commence par « C »… En tant que conseillère en emploi, je constate le contexte hors de l’ordinaire pour mes clients : 113 000 emplois perdus au Québec si l’on compare à février 2020…

Les chercheurs d’emploi doivent adapter leurs méthodes, car les stratégies plus traditionnelles telles que le réseautage, la rencontre spontanée avec l’employeur et la bonne vieille poignée de main ne sont plus de mise… Pour ceux qui ne le faisaient pas déjà, il est dorénavant nécessaire d’utiliser les sites de recherche d’emploi (Jobillico, Indeed, Jobboom, etc.), les courriels et les plateformes de recrutement pour soumettre votre candidature pour les postes que vous convoitez.

De leur côté, les spécialistes en recrutement et en ressources humaines vivent aussi des transformations dans leurs méthodes de travail. Souvent débordés, ces professionnels doivent gérer l’organisation du télétravail, les absences, les congés de maladie rattachés à la COVID et j’en passe.

L’une des solutions qui leur permet de gagner du temps : les logiciels de filtrage de candidatures. Avec cet article, je souhaite vous sensibiliser à l’existence de ces logiciels et vous expliquer comment en tirer profit.

Pour réussir à déjouer les robots qui trient votre CV, vous devez penser comme eux!

 

Quels sont ces logiciels?

Un exemple de logiciel couramment utilisé par les ressources humaines est l’ATS (Applicant Tracking System). Acronyme qui signifie en français : logiciel de gestion des candidatures. La majorité des grandes entreprises (500 employés et plus) utilisent ce genre d’outil. Il leur permet de diffuser des offres d’emploi, de gérer les CV et de transmettre des communications automatisées aux candidats.

L’une des premières informations que vous devriez savoir : l’accusé de réception ne signifie pas que votre CV a été lu par le recruteur, mais bien qu’il a été reçu par le logiciel… nuance!

 

Et leurs avantages?

Les logiciels comme ATS comportent tout de même des avantages autant pour les employeurs que pour les chercheurs d’emploi.

Les avantages pour les employeurs :

  • Économiser du temps, de l’argent et du papier
  • Obtenir une certaine forme d’objectivité puisque le tri est basé sur des critères comme la formation, les années d’expérience, les compétences, etc.

Et pour les candidats :

  • Traitement impersonnel des candidatures. Pour les introvertis (ou les plus paresseux), c’est moins engageant émotionnellement que de s’adresser à une personne.

 

Un inconvénient important à considérer

Autant pour les chercheurs d’emploi que pour les recruteurs, le désavantage majeur concerne la difficulté pour ces logiciels de faire preuve de nuances, ce qui est propre à l’humain. Si vous avez un profil atypique ou que votre candidature mise majoritairement sur des compétences transférables, vous serez désavantagé, car votre CV ne contiendra pas les « bons » mots-clés.

Cela nuit donc beaucoup à l’entreprise qui risque de passer à côté de candidats intéressants.

 

Des logiciels amenés à évoluer

Cependant, on constate l’arrivée sur le marché de nouveaux logiciels qui tentent de contrer le côté « impersonnel » du tri automatique des candidatures. Je pense entre autres à l’application Talentmeet qui se base sur des valeurs, des traits de personnalité et des motivations pour effectuer des associations entre les candidats et les entreprises.

Malgré cette avancée positive dans le marché, il est presque impossible d’éviter ces robots-logiciels qui font un tri « impersonnel » des candidatures, alors vaut mieux en faire vos alliés!

 

Des solutions

Voici des conseils qui vous permettront d’optimiser vos chances de réussite en recherche d’emploi :

  1. Adaptez votre CV en fonction de chaque poste convoité : détaillez vos tâches effectuées, vos réalisations et vos compétences en étant très clair pour ne laisser aucune place à l’interprétation
  2. Utilisez les mêmes mots-clés que l’employeur a utilisés dans son offre
  3. N’essayez pas d’être trop original dans le choix des mots, car les critères de sélection sont rarement originaux. Par exemple, ne pas utiliser le mot bagage pour parler de votre expérience.
  4. Faites un suivi téléphonique 2 ou 3 jours après l’envoi de votre CV. Et tentez de parler à un humain le plus possible – la proactivité est la clé du succès!
  5. Variez vos méthodes de recherche d’emploi en utilisant plusieurs plateformes Web, les différents réseaux sociaux et autres moyens pour obtenir l’attention de l’employeur!
  6. Informez-vous sur les méthodes de recrutement des entreprises afin de vous démarquer et d’être proactif.

 

La qualité vaut toujours mieux que la quantité!

Soumettre une candidature avec un CV et une lettre de présentation peut prendre de 15 minutes à 1 heure selon le type de poste, quand on prend le temps de bien faire les choses. Cela peut sembler exigeant, mais vous constaterez rapidement les résultats positifs en adaptant vos outils de recherche d’emploi à chaque poste convoité.

Maintenant que vous avez en main le sabre laser qui vous permet de déjouer les robots, saurez-vous l’utiliser pour atteindre vos objectifs?

 

Sophie Isabelle
Conseillère en emploi