6 trucs pour un retour au travail réussi

Sabbatique, maladie, retraite, congé parental… Au cours d’une vie, pour une raison ou pour une autre, plusieurs d’entre nous seront amenés à arrêter le travail de façon prolongée.

Une remise en question légitime

Étant donné que ces congés sont d’une durée variable, ils peuvent nous mener à des remises en question quant à nos choix professionnels. Et qui dit remise en question, dit parfois facteurs de stress et inquiétudes pour le retour au travail.

  • Est-ce que je serai aussi rapide et efficace qu’avant mon départ?
  • Qu’est-ce que mes collègues vont penser ou dire de moi?
  • Est-ce que j’occupe toujours les mêmes responsabilités?
  • Suis-je encore intéressé à travailler dans cette entreprise?
  • Ai-je envie de poursuivre ma carrière dans cette avenue?

Dans tous les cas, ces questionnements sont tout à fait légitimes. Nous avons regroupé dans cet article quelques éléments qui pourront vous aider à répondre à ces questions et à avancer dans ce changement.

Trucs pour vous faciliter la vie

Chaque personne a son histoire et chaque histoire est unique. Peu importe votre situation, voici quelques trucs pour vous aider et ainsi faciliter votre retour au travail.

1- Faites le point sur votre situation professionnelle et personnelle

Avant de réintégrer le travail, prenez un moment pour vous recentrer sur vous-même :

  • Qu’en est-il de votre santé physique et intellectuelle?

Un retour au travail avec une meilleure connaissance de soi en favorisera le succès. Selon le contexte, votre absence vous aura sans doute apporté une nouvelle vision des choses. Que ce soit pour la raison qui vous a amené à vous absenter ou par les réflexions que cette absence a générées, il est important de connaître vos aspirations, vos limites, vos envies et surtout de les écouter.

2- Définissez et confirmez votre projet professionnel

Votre absence du marché du travail vous a peut-être mené à considérer une réorientation. Dans ce cas, il est important de réfléchir sur vos nouvelles aspirations professionnelles et de les définir. Il peut être pertinent d’effectuer un bilan de vos compétences afin de prendre connaissance de votre parcours professionnel et voir aux options de domaines ou de secteurs d’activité reliés à vos acquis.

3- Préparez votre retour au travail « progressivement »

Si vous êtes de retour au travail après une longue absence, demandez une rencontre avec votre supérieur, quelques semaines avant votre entrée en fonction, afin de la planifier et de déterminer les attentes et les objectifs de chacun. Assurez-vous que les objectifs fixés soient réalistes et atteignables, afin de favoriser votre motivation et votre succès.

4- Prévoyez et respectez une période d’adaptation

Soyez indulgent envers vous-même. Le retour au travail à la suite d’une absence prolongée demande une période d’adaptation.

On peut comparer ceci à un retour au gym. Si vous ne vous êtes pas entraîné depuis un an, il se peut bien que vous ayez l’impression d’avoir perdu la forme lors de votre premier entraînement. Dans tous les cas, il est essentiel d’y aller à son rythme et de s’écouter. Le retour progressif peut être une bonne option pour faciliter l’adaptation.

5- Gérez votre stress et votre rythme de travail

Il est normal qu’un retour au travail après une absence prolongée vous génère un certain stress. Prévoyez des moyens de contrer ce stress. Que ce soit le sport, la lecture, l’écriture, la méditation, trouvez la méthode qui fonctionne pour vous et appliquez-la. Écoutez les signes de fatigue et les différents moments de baisse d’énergie afin de respecter votre rythme et de vous ajuster au besoin.

6- Réintégrer ses activités et l’équipe de travail

N’hésitez surtout pas à aller vers vos collègues : dîner, 5 à 7, activités d’équipe… Cela vous permettra de dissiper rapidement vos craintes du jugement des autres. Sans nécessairement dévoiler tous les détails de votre absence, vous pourrez ouvrir la conversation avec certains collègues, si vous le souhaitez. Si ce n’est pas le cas, vos collègues comprendront et le sujet sera vite oublié. N’hésitez pas à demander à votre employeur d’ajuster certains éléments si vous en ressentez le besoin.

En conclusion : réfléchir et planifier

Dans tous les cas, réflexion et planification sont les deux mots d’ordre à retenir. N’oubliez pas de retirer des leçons positives des difficultés rencontrées.

Si vous vivez une situation de retour à l’emploi à la suite d’une absence prolongée, n’hésitez pas à contacter un conseiller en emploi ou un conseiller en orientation. Ces deux ressources pourront vous guider adéquatement dans les étapes de ce retour au travail.

Cet article comporte des lignes directrices générales pour une situation de retour à l’emploi. Nous savons qu’il y a plusieurs spécificités selon chaque situation. Lors de prochaines parutions d’articles, nous aborderons plus en détail les sujets suivants :

  • Congé parental (maternité, paternité)
  • Arrêt maladie (dépression, cancer, etc.)
  • Accident de travail

À bientôt!